Vers une stabilisation du marché de l’immobilier

Jean-Louis Borloo, Ministre de la cohésion sociale et du logement, vient d’annoncer que l’augmentation de l’offre de logement devrait faire revenir le marché à la normale. La relance de la construction évaluée à 410 000 logements en 2005 et 430 000 sur les douze derniers mois (contre 310 000 en 2002) doivent conduire dans un délai de deux ans à une baisse sensible des prix. Déjà les premiers indicateurs apparaissent car du côté du marché locatif, la hausse des loyers constatée en 2006 est la plus faible enregistrée depuis 1999.

Face à la pénurie de logements, le gouvernement a mis en place une batterie de nouveaux outils destinés à stimuler la construction et à élargir l’offre. Clé de voûte de cette nouvelle politique, la loi portant « engagement national pour le logement » du 13 juillet 2006 qui vise à faciliter la libération de terrains à bâtir, à développer l’offre locative privée et qui vise à favoriser l’accession à la propriété à travers de nouvelles mesures fiscales.

En attendant l’embellie, la Ville de Vertou continue de travailler sur la question de l’accession sociale et expérimente actuellement le Prêt Social en Location Accession (PSLA). Ce dispositif permet aux ménages modestes, notamment ceux qui ne disposent pas d’un apport, d’acquérir un logement neuf après une phase locative au cours de laquelle ils peuvent constituer leur épargne et diminuer ainsi leur endettement.

Le principe est simple : durant une période allant de un à quatre ans, les occupants s’acquittent d’un loyer dont une part constitue leur futur apport. A l’issue de cette période, ils bénéficient d’un prêt dont le montant de remboursement équivaut à un loyer et qui leur permet de devenir propriétaire.

9 des 72 logements de la zone d’aménagement des Courtilles sont concernés par ce dispositif qui est une innovation au sein de l’agglomération.

Le dispositif répond indiscutablement aux besoins d’une tranche précise de la population, en particulier les actifs disposant de revenus moyens réguliers qui connaissent des difficultés pour devenir propriétaires depuis l’envolée des prix de l’immobilier.

Compte tenu du succès de ce dispositif, nous envisageons déjà d’intégrer de nouveaux PSLA au sein de nos futurs projets d’aménagement.

5 Responses to Vers une stabilisation du marché de l’immobilier

  1. Trentenaire locataire dit :

    Monsieur le Maire,
    ma femme et moi travaillons avons tous les deux un CDI et disposons de revenus qui, sans être très importants, sont honorables. Malgré cela, depuis trois ans que nous sommes arrivés dans la région, nous n’avons toujours pas trouvé un logement dans nos moyens.
    Nous ne demandons pas l’impossible : une maison avec un jardin (même petit) à moins de 200 000 euros. C’est à désespérer !
    Nous sommes interessés par votre système de location-accession. De quel type de logement s’agit-il ? Pouvez-vous nous préciser la surface et le nombre de chambres ? Nous avons un enfant et besoin de 3 chambres. Merci de vos précisions.

  2. Jules dit :

    A n’en pas douter, encore une fois, la municipalité de Vertou a fait le bon choix. Permettre aux ménages modestes d’accéder à la propriété au travers de montages financiers particulièrement avantageux mérite qu’on vous félicite. Preuve, s’il en était besoin, de la volonté de la municipalité de maintenir une véritable mixité sociale dans notre commune.
    Il y a fort à parier que nombreux sont ceux qui déjà espèrent et attendent de voir sortir les futurs projets d’aménagement qui leur permettront de s’installer dans notre commune où il fait si bon vivre.

  3. Laurent DEJOIE dit :

    Réponse à Trentenaire locataire – Pour avoir des précisions vous pouvez prendre ontact ave la mairie – service urbanisme – au 0240344300 ou demander mon secrétariat.

  4. RETIERE dit :

    Bonjour Monsieur,
    Je suis locataire sur Vertou depuis un peu plus d’un an et cherche à acquérir un bien car le montant de mon loyer est de 658 € pour 70 m2. Je vis seule avec mon enfant de 2 ans et recherche un logement avec deux chambres et un petit jardin. Les prix pratiqués sont tels qu’il m’est impossible d’acheter. Mon budget pourrait varier de 120000 à 140000 €. Je suis aussi bien à la recherche d’une maison à rénover que d’une neuve. Je vous remercie par avance pour votre réponse pour m’orienter dans mes recherches. Cordialement

  5. Laurent DEJOIE - Réponse à RETIERE dit :

    Chère Madame,
    la Ville a développé récemment un programme d’accession pour les jeunes couples et les personnes disposant d’un budget de moins de 150 000 euros sur la ZAC de la Grande Noëlle. Les lots ont tous été attribués. De même, la commercialisation des 9 habitations en système de location accession (PSLA) de la ZAC des Courtilles est aujourd’hui terminée. Nous travaillons actuellement sur de nouveaux projets de zones d’aménagement, mais ceux-ci ne verront pas le jour tout de suite. Je vous invite pour le moment à observer le marché privé pour saisir une opportunité en vue d’une rénovation.