AMAILLAND 2020

Dans OUEST FRANCE de ce matin, la présentation de la liste de Rodolphe AMAILLAND pour l’élection municipale des 15 et 22 mars prochain.

C’est avec émotion et fierté de voir cette liste publiée. Pas  une surprise car Rodolphe m’avait tenu régulièrement informé. Émotion de ce moment important ou une liste naît. Émotion de voir des amis qui ont choisi de ne pas se représenter au premier rang desquels Michèle LE STER qui a fait pendant six ans un travail exceptionnel ou Jerome GUIHO qui a désormais des responsabilités nouvelles et importantes à la Métropole d’Angers.

Fierté du bilan de la liste sortante qui a tenu ses promesses et s’est inscrit dans la continuité des mandats précédents avec sa personnalité et des méthodes ou des projets innovants. Fierté aussi de la qualité de cette nouvelle liste. Ses membres sont représentatifs de VERTOU. J’en connais beaucoup anciens ou nouveaux. Une grande et belle équipe pour VERTOU.

Je suis heureux de voir mes anciens adjoints repartir avec Rodolphe comme je le suis de voir Juliette LE COULM  promise à de belles responsabilités. Je la connais bien c’est un excellent choix.

La campagne va être passionnante et je vais apporter mon soutien total et entier à Rodolphe et son équipe qui doivent poursuivre l’action pour Vertou.

 

 

A4AA2715-A43E-44E6-A0D4-87CD728C7683

2 Responses to AMAILLAND 2020

  1. Jérôme GUIHO dit :

    Tout à fait d’accord avec toi cher Laurent. C’est une très belle liste que nous propose Rodolphe. Des femmes et des hommes engagés qui ne ménageront ni leur temps ni leur énergie pour VERTOU. Je suis personnellement très fier du travail que nous avons réalisé durant le mandat. Rodolphe est un excellent Maire, visionnaire, à l’écoute de chacun, qui aime sa ville et qui agit en responsabilité. Un très grand merci pour la confiance qu’il m’a témoignée pendant ces 6 ans. Cela aura été un vrai plaisir de travailler à ses côtés ! Il mérite notre confiance et notre soutien !

  2. Paul Thomas dit :

    Sanctionnons pour l’exemple les positions anti démocratique des apparatchiks d’un autre age.
    Pour rappel, fin novembre, Bretagne réunie avait remis au président du département, le socialiste Philippe Grosvalet, une pétition sur le sujet affichant plus de 105 000 signatures, soit 10% du corps électoral de Loire-Atlantique.
    Appelés lundi à s’exprimer dans le cadre de la loi sur la nouvelle organisation des territoires (1), les 62 élus du département ont rejeté le rattachement par 30 voix contre 13, avec 15 abstentions et 4 élus qui n’ont pas pris part au vote.

    Rodolphe Amailland, se targuera d’etre l’un des opposants à la democratie: « Je suis contre ce droit d’option. Je crois à un ensemble plus grand pour rayonner en Europe. Je crois en l’esprit du grand Ouest. »