Retour sur la session du Conseil Régional

Retour sur la session du Conseil Régional

📝 Les 21 et 22 octobre, nous avons débattu des orientations budgétaires de la Région des Pays de la Loire pour le nouveau mandat.

Notre cap est clair. Nous voulons continuer à investir pour réussir la relance et préparer l’avenir de notre région autour de 3 priorités fortes fixées par Christelle Morançais :

➡️ L’emploi : nous voulons réhabiliter la valeur travail et faire des Pays de la Loire la région du plein emploi.

➡️ La jeunesse : nous voulons garantir les meilleures chances de réussite à notre jeunesse, nous voulons nous battre pour lui permettre d’être libre et autonome.

➡️ L’écologie : nous défendons une écologie par la preuve, une écologie de l’innovation, du progrès et des projets concrets imaginés, portés et développés dans les Pays de la Loire.

 

Au cours de cette session, la majorité régionale a adopté un certain nombre d’engagements pris devant les électeurs, avec des mesures concrètes, utiles et en phase avec les préoccupations des habitants.

  • Un plan de mobilisation pour l’emploi, avec des mesures fortes et concrètes face aux difficultés de recrutement rencontrées par les entreprises :
    • Une plateforme pour mieux identifier les offres d’emploi disponibles sur notre territoire,
    • Une prime de 200 euros pour récompenser les jeunes qui travaillent pour payer leurs études,
    • Un village de l’emploi qui sillonnera la région pour permettre aux demandeurs d’emploi et aux jeunes, de découvrir les opportunités offertes au plus près de chez eux.
    • Un soutien aux entreprises qui s’engagent dans une démarche de tutorat en recrutant des demandeurs d’emploi pour les former,
  • L’ouverture à la concurrence de nos TER (lignes Sud Loire et Tram-train de Nantes – 30% du réseau régional). Objectifs ?
    • Faire des économies pour améliorer l’offre et la qualité de service rendu aux voyageurs
    • Développer l’usage du train pour renforcer la mobilité des habitants

❌ Contrairement à ce que veulent faire croire la gauche et les élus de la France Insoumise, l’ouverture à la concurrence n’est pas une privatisation ! Le TER est et restera un service public régional. L’ouverture à la concurrence est au contraire une opportunité qui nous permettra de développer ce mode de transport durable en augmentant l’offre de 60% d’ici 10 ans.

  • Un soutien renforcé à la transition écologique de nos territoires, avec des mesures concrètes et réalistes pour qui concilie écologie et croissance économique :
    • 3,3 millions d’€ pour accélérer le développement de la filière hydrogène en Pays de la Loire, en particulier la recherche autour de la production de l’hydrogène, son stockage et ses usages.
    • Renforcement des moyens consacrés à la reconquête de la qualité de nos cours d’eau.
    • Augmentation des crédits alloués à la rénovation énergétique des logements, 1ère source d’économie pour les familles.

Christelle Morançais s’est également prononcée en faveur de l’implantation d’une « petite centrale nucléaire » sur le site industriel de Cordemais, en remplacement de la centrale thermique amenée à fermer. La Région veut contribuer à offrir au site de Cordemais un avenir utile pour l’emploi et le savoir-faire industriels, utile pour le territoire, mais aussi, et surtout, utile pour notre environnement. Le nucléaire est une énergie propre, très peu émettrice de gaz à effet de serre, qui doit nous permettre, en complément du développement des énergies renouvelables, de soutenir de façon durable le dynamisme économique de notre région.

 

Sorry, comments are closed for this post.