Biographie de Laurent DEJOIE

BIOGRAPHIE SOMMAIRE

Notaire à VERTOU (44120)

Vice Président du Conseil Régional des Pays de la Loire

Président de l’Association du Notariat Francophone

 

 

Responsabilités professionnelles :

– Notaire à VERTOU depuis 1984, Laurent DEJOIE a été rapporteur au 89ème Congrès des notaires de France , à Cannes en 1993, et Président du 94ème Congrès des Notaires de France, à Lyon en mai 1998.

– Elu délégué de la cour de Rennes au Conseil Supérieur du Notariat en 2001, il est élu premier vice-président en 2001 puis Président du Conseil Supérieur du Notariat Français du 27 octobre 2004 au 25 octobre 2006.

– Président de l’Association pour le développement du service notarial (ADSN) de 2007 à 2009.

– Président depuis le 23 septembre 2007 de l’Association du Notariat Francophone (ANF)

– Conseiller et Membre du Conseil de Direction de l’Union Internationale du Notariat.

Responsabilités politiques :

– Vice-président du Conseil Régional  des Pays de la Loire. Président de la Commission des Finances. Elu Conseiller Régional en 2010 et réélu en 2015.

– Président du Syndicat de Rivière SEVRAVAL (1995-2017)

– Maire de VERTOU (22000 habitants) de 1995 à 2014.

– Vice-président de la Communauté Urbaine de Nantes-Métropole de 1995 à 2014.

– Président de l’Association des Maires du Vignoble (34 communes recoupant la 10ème circonscription de Loire-Atlantique) de 2001 à 2014.

Ouvrages

Les enfants Fantômes – Laurent DEJOIE Abdoulaye HARISSOU – ALBIN MICHEL 2014 – Préface de Robert BADINTER

Distinctions

Officier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur

 

BIOGRAPHIE DETAILLEE à jour au 1er juillet 2018

Laurent DEJOIE est né à NANTES, le 15 octobre 1955, de Luc DEJOIE et de Sylvie FERRE.

Famille

Il est d’une famille installée à VERTOU depuis 1889 et précédemment à Trentemoult sur la Commune de REZE. Son arrière grand-père Félix, son grand-père Lucien, son père Luc y ont exercé la fonction de Notaire. Cette famille a été très investie dans la vie vertavienne. Félix DEJOIE a été conseiller municipal et conseiller d’arrondissement. Lucien DEJOIE a été Maire de VERTOU de 1941 à 1944.

Luc DEJOIE a été Maire de VERTOU de 1971 à 1995, Conseiller Général du Canton de Vertou de 1973 à 2004 et Président du Conseil Général de Loire Atlantique 1994 à 2001, Sénateur de Loire-Atlantique de 1983 à 2001.

Etudes

Après des études secondaires au Lycée Saint Stanislas de NANTES, il obtient une maîtrise de droit à la Faculté de Droit de Nantes (1974/1978). Après son service militaire, où il termine sous-lieutenant de l’Armée de l’Air, il rejoint la Faculté de Droit de RENNES, ou il obtient un DESS de Droit Notarial (1980) et un Diplôme Supérieur de Notariat (1983). Son mémoire de fin d’études est consacré au Groupement Foncier Agricole Successoral.

Carrière professionnelle

Après un stage de deux années à RENNES, il rejoint l’étude notariale de son père Luc DEJOIE avec lequel il s’associe au sein de la Société Civile Professionnelle « Luc et Laurent DEJOIE, Notaires à VERTOU », crée le 10 janvier 1984, actuellement dénommée « DEJOIE et FAŸ ».  Cet office comprend cinq notaires : Antoine DEJOIE, frère de Laurent, Pierre-Frédéric FAY, Vincent GICQUEL et Louis DEJOIE, fils de Laurent.

Il conjugue à partir de là des responsabilités professionnelles et politiques.

Responsabilités professionnelles

Membre de la Chambre départementale des Notaires, puis du Conseil Régional des Notaires de la Cour d’Appel de RENNES, il est en 1993, rapporteur au 89ème Congrès National des Notaires sur l’urbanisme et la sécurité juridique qui se tient à CANNES et rédige avec Me Yann BROCHEN, notaire à SAINT Brieuc un rapport intitulé : « Les sols : maîtrise et aménagement ». L’année suivant, il est commissaire général du 90ème Congrès National des Notaires qui se tient à NANTES, intitulé : « Protection de l’environnement : de la contrainte au contrat ».

En 1998, il préside le 94ème Congrès National des Notaires qui se tient à LYON. Consacré au thème du « Contrat : liberté contractuelle et sécurité juridique », ce congrès se termine par la venue – une première dans l’histoire des congrès des notaires – de Monsieur Jacques CHIRAC, Président de la République qui clôture les travaux en présence de Raymond BARRE, alors Maire de Lyon et de Alain LAMBERT, Président du Conseil Supérieur du Notariat et Sénateur-Maire d’Alençon.

En 2001, il est élu par les notaires de la Cour d’Appel de Rennes (qui regroupe les départements des Côtes d’Armor, du Finistère, d’Ille et Vilaine, de Loire-Atlantique et du Morbihan) délégué au Conseil Supérieur du Notariat.

En 2002, il en devient le premier vice-président et en 2004, le Président du Conseil Supérieur du Notariat.

Outre l’investissement dans les nouvelles technologies, ses thèmes d’action furent l’ouverture à l’Europe (avec l’ouverture d’un bureau des Notaires de France à Bruxelles) et l’ouverture à la jeunesse.

A la fin de son mandat (de deux ans non renouvelable) il devient pour deux années Président de l’Association pour le Développement du Service Notarial (ADSN), Cette association gère le Fichier Central des Dispositions de Dernières Volontés (FCDDV) et le Minutier Central Electronique des Notaires de France (MICEN).

En 2007, il est élu Président de l’Association du Notariat Francophone.

Cette association regroupe vingt huit notariats francophones en Europe, Afrique, Amériques et Asie. Cette association entend promouvoir la diversité juridique dans le monde et travaille avec les différents réseaux francophones. Elle est membre des réseaux professionnels et institutionnels de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

Cette association, outre les échanges entre notariats partageant la même langue et la même culture juridique, réalise des travaux dans le domaine du foncier et de l’état-civil des enfants.

Avec son confrère Abdoulaye HARISSOU, Notaire au Cameroun, Ancien Président de la Chambre Nationale des Notaires du Cameroun, il écrit un ouvrage sur « Les enfants Fantômes » (Editions Albin Michel – mai 2014) préfacé par Robert BADINTER.

Depuis 2007, il siège au Conseil général de l’Union Internationale du Notariat dont le siège est à ROME. Il est Vice-président de la Commission Consultative et membre du Conseil de direction de l’Union Internationale du Notariat.

Responsabilités politiques

L’engagement politique de Laurent DEJOIE, date de 1978, date à laquelle il adhère au Rassemblement pour la République (RPR). Il y exerce quelques responsabilités locales. Il est ensuite membre de l’UMP ou il siège au Conseil National. Il est membre du parti Les républicains .

En 1995, il se présente à la Mairie de VERTOU, lorsque Luc DEJOIE, son père, Maire depuis 1971 ne se représente pas.

Il est élu à la tête d’une liste de centre-droit sans étiquette qui recueille 54% au premier tour le 11 juin 1995. Il est élu Maire le 18 juin 1995. VERTOU est la 7ème ville de Loire-Atlantique et compte à cette époque environ 18.000 habitants (22000 habitants en 2014 à son départ de la mairie).

Il est réélu en mars 2001 et mars 2008, à chaque fois au premier tour (63,15% en 2001 et 57,50% en 2008). Il ne se représente pas en 2014 et parraine son adjoint Rodolphe AMAILLAND, élu en mars 2014 avec environ 57% des voix. Il devient alors maire Honoraire de VERTOU.

Pendant ces mandats, il occupe diverses responsabilités liées à la fonction de Maire.

Président du Conseil d’Administration de l’Hôpital Local de VERTOU qui fusionnera avec celui du LOROUX-BOTTEREAU en 2000, pour devenir l’Hôpital Intercommunal Sèvre et Loire (HISL). Il restera Président jusqu’en 2014.

Vice-président du Syndicat du Pays du Vignoble Nantais qui regroupe trente quatre communes, chargé du Commerce et de l’Artisanat.

Président du Syndicat de production d’eau potable des collectivités du sud-est qui gère notamment l’usine de production d’eau de Basse-Goulaine. A l’époque ce syndicat regroupe près de soixante communes.

Président du Syndicat d’Intervention de Secours et de Lutte contre l’Incendie de la Région de VERTOU, en 1995, il siège ensuite, après la départementalisation des sapeurs-pompiers au Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) de Loire Atlantique.

Pendant ces mandats de Maire, Laurent DEJOIE est vice-président du district de l’Agglomération Nantaise, dirigé par Jean-Marc AYRAULT, Maire de NANTES. En 2001, le district se transforme en communauté urbaine dénommée NANTES METROPOLE. DE 2008 à 2014, il préside le groupe des maires de la minorité droite et centre.

De 2001 à 2014, Laurent DEJOIE est le Président de l’Association des Maires du Vignoble qui regroupe les trente quatre communes de la dixième circonscription de Loire Atlantique.

Pendant cette période, il se présente aux élections cantonales de mars 2004. Il est battu au second tour.

Cette élection s’est déroulé dans un contexte très favorable à la gauche qui fait basculer en même temps le Conseil Général de Loire Atlantique et le Conseil Régional des Pays de la Loire, alors présidé par François FILLON.

En mars 2010, il se présente aux élections régionales. Il est tête de liste pour la Loire Atlantique de la liste emmenée par Christophe BECHU, alors Président du Conseil Général du Maine et Loire. La liste échoue à reconquérir la Région dont Jacques AUXIETTE reste Président. Conseiller régional d’opposition, il est secrétaire de la Commission Permanente et membre de la Commission des Finances.

En 2012, après le départ du député Serge POIGNANT, il se présente aux élections législatives qui interviennent après l’élection de François HOLLANDE. La gauche, emmenée par la Premier Ministre, Jean-Marc AYRAULT, emporte largement ces législatives. Laurent DEJOIE est battu au second tour par une candidate socialiste, Maire de la Chapelle-Heulin. En Loire Atlantique, la gauche emporte neuf sièges de députés sur les dix que compte le département.

En décembre 2015, il est candidat aux élections régionales sur la liste d’union de la droite et du centre emmenée par Bruno RETAILLEAU. Bruno RETAILLEAU gagne cette élection au second tour et redonne la Région des Pays de la Loire à la droite et au centre. Laurent DEJOIE est élu Conseiller Régional pour une durée de six années. Il est alors vice-président de la Commission des Finances, chargé des coopérations interrégionales.

En 2017, lorsque Christelle MORANCAIS succède à Bruno RETAILLEAU, il devient vice-président du Conseil Régional et Président de la Commission des Finances et des Ressources Humaines.

Depuis 1995, Laurent DEJOIE s’investit également dans la Sèvre Nantaise. Il est depuis 1995, le Président de SEVRAVAL, Syndicat de rivière qui comprend quinze communes de Nantes à Clisson.

Président de l’Association de la Sèvre Nantaise et de ses Affluents (ASNA), qui regroupe plus de cent communes et des acteurs de la Sèvre. Cette association, fondée par Vincent ANSQUER en 1978 sera dissoute en 2014, de telle sorte que Laurent DEJOIE en sera le dernier Président.

Il est membre du Conseil Syndical de l’Etablissement Public Territorial du Bassin de la Sèvre Nantaise (EPTB) qui regroupe notamment quatre départements et sept syndicats de rivière.

BLOG

Laurent DEJOIE tient depuis le 4 février 2006 un blog « Dialoguez avec Laurent DEJOIE » ou il poste très régulièrement des billets sur le notariat, la politique et divers sujets de société.

Mandats politiques :

Maire de VERTOU (1995-2014)

Conseiller Régional (2010-2015 et 2015 à ce jour).

Distinction :

Chevalier de la Légion d’Honneur (2005)

Officier de la Légion d’Honneur (2016)

Ouvrages :

« Les enfants Fantômes » coécrit avec Abdoulaye HARISSOU, préfacé par Robert BADINTER – Editions Albin Michel, Mai 2014.