HUMOUR POLITIQUE

HUMOUR POLITIQUE

En mars dernier, j’avais laissé passé la sélection des meilleures phrases sélectionnées pour le prix de l’humour politique, en voilà quelques unes :

François Hollande, lors de la libération de Serge Lazarevic: « Je demande aux Français de ne pas aller dans les zones à risques parce que c’est dangereux. »

Jean-Luc Mélenchon, député européen, leader du Parti de gauche: « Ils peuvent toujours nommer Donald à l’Europe; c’est quand même Picsou qui commande. » (au Journal du Dimanche)

– Jean-Pierre Mignard, président de la Haute Autorité du PS: « J’ai été honoré de recevoir la Légion d’honneur; je ne suis pas assez important pour la refuser. » (à Libération)

– Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie: « Il faut pousser les autobus propres. » (au Figaro)

– Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics, à propos du taux de croissance décevant: « C’est un chiffre faible, mais c’était celui que j’avais annoncé. »

Le jury a souhaité accorder une mention spéciale « para-politique » à Dodo la Saumure, pour cette phrase prononcée lors du procès du Carlton: « Certes, DSK ternit un peu ma réputation. »

Sorry, comments are closed for this post.